Abdoulaye Diop invite à être de « moins en moins dépendant des budgets »
11 Mai 2019

Abdoulaye Diop invite à être de « moins en moins dépendant des budgets »

 Le ministre de la Culture et de la Communication Abdoulaye Diop a présidé l’atelier de validation de la contribution de la culture à la Revue annuelle conjointe (RAC) jeudi au Musée des civilisations noires. Le rapport fourni par la cellule d’études et de planification du ministère de la Culture recommande de sensibiliser le ministère des Finances et du budget sur les ponctions budgétaires récurrentes. 

Le ministre a ainsi appelé les acteurs de son département à être de « moins en moins dépendants » des budgets pour l’exécution des projets du secteur. « Le budget est une intention et la réalité est la trésorerie. Nous devons être de moins en moins dépendants des budgets. (…). Il y a une volonté réelle au ministère de la Culture, mais les acteurs doivent encore pousser avec l’ensemble des partenaires pour voir où est ce qu’on peut avoir des niches. On est dans un monde ouvert pas fermé", a-t-il déclaré. 

Le secrétaire général du ministère de la Culture et de la Communication, Birane Niang a plaidé pour "l’effectivité" de la loi dite de 1% datant de 1968. Elle stipule que tout bâtiment public ou recevant du public de vingt millions de francs CFA, doit consacrer 1 % de son budget à la décoration avec des œuvres d’arts locaux.

 Il a aussi défendu le vote de la loi sur le mécénat et l’application de la directive 2014 du chef de l’Etat sur "un service, une tapisserie" pour booster les Manufactures des arts décoratifs (MSAD) de Thiès. 

 

 

Site By People Input