Décès d’Ousmane Sow : Les condoléances du ministre de la culture Mbagnick Ndiaye
01 Décembre 2016

Décès d’Ousmane Sow : Les condoléances du ministre de la culture Mbagnick Ndiaye

Le Ministre de la Culture et de la Communication, Monsieur Mbagnick Ndiaye, a rendu un vibrant hommage au sculpteur sénégalais, Ousmane Sow et académicien des Beaux arts de Paris, décédé, ce jeudi 1er décembre 2016 à Dakar, à l’âge de 81 ans.

« Ousmane était un artiste de rang mondial et ses œuvres ont été partout admirées. Il a su faire apprécier le talent et le génie du Sénégal et de l’Afrique. Ousmane a marqué de son empreinte la création artistique contemporaine du monde. Productif et créatif, il restituait l’histoire à travers ses créations monumentales. Disponible, il nous accompagnait, avec ses conseils, dans les politiques culturelles et s’impliquait aussi dans la vie artistique du pays. Au nom du Président de la République, du Gouvernement du Sénégal et de l’ensemble des acteurs culturels, je présente mes condoléances sincères à la famille éplorée, aux académiciens des Beaux Arts, aux artistes du Sénégal, d’Afrique et du monde », témoigne Mbagnick Ndiaye à travers un communiqué qui nous est parvenu.

Rappelant qu’en 2012, Ousmane Sow a été élu à l’Académie des beaux-arts de Paris dans la section des membres associés étrangers, près de trente ans après l’élection de Léopold Sédar Senghor au sein de la prestigieuse institution française, le ministre de la culture ajoute : « Dans ses créations, le sculpteur Ousmane Sow a consacré des séries de sculptures monumentales aux ethnies africaines (noubas, peuls, masaï, Zoulou), aux Indiens d’Amérique. Pour ces dernières réalisations, Ousmane Sow s’est inspiré de son père et des grandes figures qui l’ont marqué : Nelson Mandela, Gandhi, Mohamed Ali, Martin Luther King, le Général de Gaulle, l’écrivain Victor Hugo ».

 

Site By People Input