Les acteurs du cinéma et de l’audiovisuel reçoivent 92 cartes professionnelles
13 Avril 2017

Face à la situation plus ou moins alarmante des cinéastes sénégalais, le ministre de la Culture et de la communication veut innover la culture sénégalaise qui ne cesse, d’émerveiller les pays étrangers à travers leurs réalisations. Pour les accompagner et les soutenir, « 92 cartes professionnelles ont été délivrées aux acteurs », a renseigné  le coordonnateur de la Commission nationale de délivrance de la carte professionnelle du cinéma et de l’audiovisuel du Sénégal.

Dans un souci d’innover la culture sénégalaise à la suite des doléances exprimées par ses acteurs,  le coordonnateur de la Commission nationale de délivrance de la carte professionnelle du cinéma et de l’audiovisuel du Sénégal, Alpha Sadio Gano a annoncé  que 92 cartes professionnelles ont été délivrées aux acteurs.  Cependant, il explique : « au total, 149 dossiers ont été reçus par la commission. Il y a 59 dossiers concernant la réalisation, 21 pour la production et la régie, 14 pour les professionnels de l’image, 10 pour ceux du son, autant de dossiers pour le montage, 4 pour la machinerie, 7 pour la distribution et l’exploitation, autant pour l’infographisme et le multimédia, et 17 dossiers pour d’autres métiers du cinéma ».

Face à cette demande importante des cinéastes,  la délivrance des cartes a été sélective. Pour obtenir la carte professionnelle du cinéma, a soutenu M.Gano, le requérant doit être de nationalité sénégalaise, avoir une formation académique et professionnelle, prouver la pertinence de ses diplômes et avoir été sélectionné pour une participation à des festivals. Ces critères ont pu recaler d’autres demandeurs qui n’ont pas pu respecter les règles établies. « 48 dossiers ont été ajournés pour non-respect de ces critères définis par un décret de 2004 qui organise l’accès aux cartes professionnelles du cinéma et de l’audiovisuel » a-t-il dit.

Remise symbolique à titre posthume

Rendre hommage aux anciens cinéastes qui ont contribué à la visibilité du cinéma sénégalaise dans le monde, est une obligation pour le gouvernement. En ce sens, le ministre de tutelle Mbagick Ndiaye, a procédé, hier, à une remise, à titre posthume, de cartes à des professionnels du cinéma aujourd’hui décédés, dont Ousmane Sembène, Paulin Soumano Vieyra, Djibril Diop Mambéty, Cheikh Tidiane Diop, Khady Sylla, Samba Sarr et Thierno Faty Sow. A cela, s’ajoute la remise symbolique au doyen des cinéastes sénégalais, Ben Diogaye Bèye. Satisfait d’un tel engagement du ministère dans un souci de propulser le cinéma, le directeur de la cinématographie, Hugues Diaz, a-estimé que c’est un hommage que nous leur rendons, pour saluer le combat qu’ils ont mené pour que la Commission nationale de délivrance de la carte professionnelle du cinéma et de l’audiovisuel soit mise en place. S’inscrivant dans cette même logique, le ministre Mbagnick Ndiaye de se réjouir : « Je suis très heureux de l’adhésion des professionnels du cinéma et l’audiovisuel, tout âge et toutes expériences confondus, à la commission chargée de cette carte professionnelle, qui a connu un véritable engouement dès sa mise en place ».

Safiyatou DIOUF

Source: 
http://www.rewmi.com
Site By People Input