Visuel: 

L’élaboration d’un Statut des artistes

Cet objectif prioritaire vise à en finir avec la précarité qui est signe d’un certain sous-développement, d’une société qui laisse ses artistes dans un état de dénuement déplorable. L’artiste doit être un travailleur «normal» régi par les mêmes règles et les mêmes droits que tout autre travailleur, en termes de protection sociale et de retraite. Il s’agira de lui redonner toute sa place dans sa fonction sociale. Ceci engendrera bien entendu des devoirs, notamment ceux qui s’attachent à sa qualité de contribuable.

La mise en place de la Société de gestion collective

La difficulté en la matière est que la loi du 25 janvier 2008 sur le droit d’auteur et les droits voisins n’a pas encore été appliquée. De ce fait, on notera l’absence d’une gestion collective des nouveaux droits à savoir droits voisins et rémunération pour copie privée. La mise en œuvre de cette loi est devenue impérative pour deux raisons essentielles:

- Premièrement, les artistes doivent pleinement être associés à la gestion de leurs droits,

Site By People Input