Ile de Gorée : patrimoine mondial de l’Unesco (1978)

Témoin de l’une des plus grandes tragédies de l’histoire des sociétés humaines : la traite des nègres, Gorée représente pour le Sénégal et l’Humanité un héritage commun d’une valeur universelle exceptionnelle dont l’inscription au Patrimoine mondial en 1978, a consacré l’exigence du “Devoir de mémoire”. 

L’île de Gorée est devenue une terre de dialogue des cultures qui célèbre les idéaux Pardon, de justice et de Paix. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

loading