Impact du COVID -19 – Cinéma : plus de 500 millions de francs CFA de perte en deux mois

Le cinéma et l’audiovisuel sénégalais ont perdu durant les mois de mars et avril 541 612 000 millions de francs CFA, un manque à gagner causé par la crise sanitaire dû à la pandémie du Coronavirus à l’origine de l’arrêt de toutes les activités du 7e art, a indiqué dans un rapport produit la Direction de la cinématographie (DCI).

Cette somme, souligne-t-on dans le texte, est le cumul des pertes des filières de production (217 050 000 FCFA), de l’exploitation (103 475 000 FCFA), de la formation de six structures (65 337 000 FCFA) et de la promotion, marché et coopération internationale (près de 155 750 000 FCFA).

« Il apparaît que le COVID 19 est en train d’annihiler voire freiner tous les efforts et actions de relance du 7ème art national. Toutes les filières, notamment, la production, l’exploitation, la distribution, la promotion, les marchés, la formation et la coopération internationale sont affectées par cette pandémie », explique la publication.

Le rapport sur les effets du COVID-19 compile ainsi les réponses au questionnaire envoyé par la direction de la cinématographie du Sénégal à une cinquantaine de sociétés, entreprises, associations et réseaux formels exerçant dans le cinéma et l’audiovisuel au Sénégal.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

loading