Remise du Rapport quadriennal 2020 de la Convention de l’UNESCO

Le Ministre de La Culture et de la Communication, M. Abdoulaye Diop, a reçu une délégation de l’équipe nationale de rédaction venue lui présenter le rapport quadriennal du Sénégal sur la mise en œuvre de la Convention UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. (Convention de 2005)

Introduite par M. Abdoulaye Koundoul, Directeur des Arts  et Point de Contact national de ladite Convention, la Délégation conduite par le Rédacteur Général du Rapport quadriennal, Monsieur Moustapha Tambadou, était composée de M. Babacar Diouf et Luc Makitouyou, experts et opérateurs culturels, représentant les Organisations de la Société civile (OSC), M. Maguèye Touré, Directeur de la Francophonie, M. Macky Diallo, expert  et Madame Khadija Diallo, chargée du Suivi de la Convention à la Direction des Arts.

Composée, en tenant compte des mesures sanitaires préconisées dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la COVID 19, la Délégation, en attendant la restitution nationale a remis, symboliquement, au Ministre ses travaux : résumé analytique des forces et faiblesses décelées ainsi que des opportunités de la gouvernance du secteur culturel.

Il est à souligner que, achevé le 20 avril 2020, le Rapport sénégalais a été réalisé dans les délais, initialement, fixés par la Directrice Générale de l’UNESCO, c’est-à-dire avant le 30 avril 2020.  Et ce, nonobstant le report dudit délai au 31 juillet 2020 pour cause de pandémie de COVID 19.

Le Rapport a pris pour base le Cadre de Suivi notifié par l’UNESCO aux-Parties pour le cycle 2020 des redditions de comptes afin de collecter, sur l’ensemble du territoire national, des documents qui ont été analysés avec rigueur et sans complaisance sous l’angle des Objectifs suivants :

  • Soutenir des systèmes de gouvernance durables de la culture ;
  • Parvenir à un échange équilibré de biens et services culturels ;
  • Accroître la mobilité des artistes et des professionnels de la culture ;
  • Inclure la culture dans les cadres de développement durable ;
  • Promouvoir les droits de l’homme et les libertés fondamentales.

 

La poursuite de ces Objectifs a été mise en perspective par des domaines d’activités, notamment les politiques initiées sur l’ensemble de la chaîne de valeur des industries culturelles et créatives, les mesures assurant la diversité des médias ou, encore, relatives au développement de l’environnement numérique, la circulation des artistes, l’égalité des genres et la coopération internationale.

Le rapport quadriennal du cycle 2020 a été réalisé en partenariat étroit avec les Organisations de la société civile (OSC) et les entrepreneurs culturels privés.

Outre les principaux résultats de la politique culturelle, au niveau national et des Territoires, le Rapport quadriennal a mis en lumière les défis auxquels le Sénégal est confronté pour restituer à la culture son rôle de source d’impulsion, de moyen de mise en œuvre et de finalité permanente du développement durable.

  1. Abdoulaye Diop a, chaleureusement, félicité l’équipe nationale pour l’importance et la qualité de son travail, exécuté avec un sens achevé de la méthode et de l’organisation.

Il a remercié les partenaires internationaux, l’Agence suédoise de Coopération internationale et l’Unesco, ayant une nouvelle fois apporté à notre pays leur soutien pour le lancement et l’exécution de cet important projet.

Promettant, quand les circonstances le permettront, de recevoir l’ensemble de des membres de l’‘équipe nationale, disséminés sur tout le territoire national, il a exprimé son admiration et ses encouragements à l’expertise culturelle sénégalaise très respectée dans la sous-région et au niveau international.

La Direction des Arts

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

loading