Hommage au patriote, l’intellectuel, l’homme de consensus

Hommage au patriote, l’intellectuel, l’homme de consensus

Le rappel à Dieu de Babacar TOURÉ, Président et fondateur du Groupe Sud Communication, a plongé le monde de la Presse et de la Communication dans une tristesse sans commune mesure.

Babacar TOURÉ était un monument de la presse, un journaliste accompli, un panafricaniste d’envergure, un intellectuel courageux doublé d’une générosité légendaire. Il est resté, jusqu’à la fin de ses jours, un infatigable défenseur de la liberté de la presse et de la promotion des idéaux démocratiques. Son parcours de plusieurs décennies et ses publications d’une grande densité illustrent parfaitement ce vécu.  De ses débuts au quotidien national Le Soleil,  en passant par Sud hebdoSud quotidien et Sud Fm, la première radio privée du Sénégal, Babacar TOURÉ a toujours été un grand bâtisseur, élégant dans la démarche et efficace dans la réalisation de ses projets.

Assurément, Babacar TOURÉ fut un homme de défis. Quand il lançait Sud au début des années 80 avec quelques illustres confrères, il fallait beaucoup de courage et un souci fort de l’intérêt général. Aujourd’hui, la postérité retient de lui, une icône, parmi celles qui ont écrit les plus belles pages de la presse sénégalaise. En lui, les jeunes générations trouveront toujours une source intarissable d’inspiration pour poursuivre la belle aventure d’une presse libre, professionnelle et responsable au service des citoyens et de la démocratie.

Par-delà son attachement viscéral à la liberté de la presse et à son équidistance, il avait l’élégance et la grandeur républicaines de dire oui quand la patrie l’exigeait. Il avait aussi, chevillées à l’esprit et à la démarche, les hautes qualités et exigences d’un serviteur de la cause publique.

Eloigné de l’Etat, Babacar a, en effet, toujours  accompagné l’Etat dans ses missions régaliennes de régulation. C’est ainsi qu’il a été, de 2012 à 2018, le Président du Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA). C’est aussi dans cette même dynamique qu’il a eu à présider, avec brio, le Comité national de Transition de l’Analogique vers le Numérique (CONTAN). Avec sa disparition, le Sénégal perd un grand patriote, un intellectuel  hors pair et un homme de consensus.

Au nom de Son Excellence le Président de la République, Macky SALL, au nom de l’ensemble du Gouvernement et du peuple sénégalais, j’adresse nos condoléances les plus sincères à la famille du défunt, au Khalif Général des Mourides Serigne Mountakha MBACKE, à ses compagnons de la belle aventure Sud et à toute la presse sénégalaise et africaine.

Que la  Sainte terre de Touba lui soit légère.

Repose en paix cher Babacar !                                                                                                                                                                                                                                                               Abdoulaye DIOP

                                Ministre de la Culture et de la Communication

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

loading