Journée de la Danse : Le ministère va accompagner les initiatives des acteurs

Journée de la Danse : Le ministère va accompagner les initiatives des acteurs Le Sénégal, à l’instar de la communauté internationale, a célébré la journée de la Danse le jeudi 29 avril sur l’ensemble du territoire national. Panels, ateliers, conférences sont les principales activités qui ont été organisées par les professionnels de la danse pour marquer cette journée. Au nom du ministre de la Culture et de la Communication, le directeur de cabinet, Demba Faye a présidé la cérémonie officielle au Complexe culturel Léopold Sédar Senghor de Pikine en présence des acteurs du sous-secteur. Selon la tutelle, la journée de la danse est une occasion pour rencontrer les acteurs de la danse qui est un puissant vecteur de communication et de rapprochement des peuples. Il a loué le travail remarquable abattu par les différentes compagnies pour booster le secteur. Le directeur de cabinet a promis que le ministère va poursuivre le travail d’appui aux professionnels pour la restructuration du sous-secteur et la formation des acteurs. Le Président de la fédération nationale des danses fondamentales, Malal Ndiaye a plaidé pour la création d’un Conseil National de la Danse et la mise en place d’un Fonds National de la Danse à l’image de certains  sous-secteurs de la culture et des arts.

Basculement vers la TNT: Le ministre visite les locaux de TDS SA

Basculement vers la TNT: Le ministre visite les locaux de TDS SA Le ministre de la Culture et de la Communication, a effectué le vendredi 23 avril 2021, une visite dans les nouveaux locaux administratifs de TDS. SA sise aux Mamelles. Abdoulaye Diop était accompagné de ses principaux collaborateurs dont le Secrétaire général et le directeur de cabinet. Le ministre et sa délégation se sont d’abord rendus à l’immeuble Kébé pour visiter les installations techniques au cœur de réseau de l’infrastructure de diffusion numérique avant de faire cap au siège de TDS. Accueilli par le Directeur général, le ministre a félicité et encouragé les agents de TDS et leur a assuré de la volonté de l’Etat d’accompagner le dernier né de la chaîne des valeurs pour mieux réussir sa mission de service public. Il a souligné que sa visite entre dans le cadre de la mise en œuvre des instructions du Chef de l’Etat lors du conseil des ministres du 3 février 2021 de doter TDS des moyens adéquats. Le ministre s’est réjoui de la disponibilité du signal de la TNT sur l’ensemble du pays et félicité le directeur général Amadou Diop pour son engagement sans faille dans le processus de basculement vers le numérique. Le directeur général Amadou Diop a annoncé que le basculement intégral est achevé et les formalités juridiques, c’est-à-dire la signature des conventions et des cahiers de charge avec les éditeurs et les distributeurs se fera dans les jours à venir. Il a remercié le ministre pour cette visite qui traduit, selon lui, toute l’attention qu’il porte aux activités de TDS et plus particulièrement au processus de transition vers le numérique.

Méouane réceptionne son Clac flambant neuf

Méouane réceptionne son Clac flambant neuf L’accès du public au livre et particulièrement les jeunes,  est une préoccupation majeure du ministère de la Culture et de la Communication. C’est tout le sens de l’implantation des centres de lecture et d’animation culturelle à travers tout le territoire national. Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop a présidé le Samedi 24 avril 2021, la cérémonie d’inauguration officielle du Clac de Méouane dans le département de Tivaoune. L’infrastructure porte le nom de Feu Abdoul Aziz Mbaye, ancien ministre de la Culture et originaire de ce terroir niché au cœur du Cayor. L’inauguration s’est déroulée en présence de Bara Ndiaye, maire de la commune de Méouane,  du sous-préfet, Ibrahima Ndao et des autorités religieuses et coutumières. Le ministre,  à la tête d’une forte délégation composée de son directeur de cabinet Demba Faye, du directeur du Livre Ibrahima Lô, des directeurs et chefs de services du département, a souligné la place importante que son département accorde à l’accès au savoir et la connaissance. Abdoulaye Diop a salué la mémoire du parrain Abdoul Aziz Mbaye, son prédécesseur au ministère et ancien directeur de cabinet du Chef de l’Etat. Le coût de la construction du Centre de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC) de Méouane est estimé à 50 millions de F CFA. A noter la forte mobilisation des populations de Méouane qui sont venues exprimer leur satisfaction au ministre pour cette belle réalisation.

Journée mondiale du livre : un important lot de livres offert à la presse culturelle

Journée mondiale du livre : un important lot de livres offert à la presse culturelle Ce 23 avril, la communauté internationale a célébré la journée mondiale du livre et du droit d’auteur. Le Sénégal, fidèle à sa tradition, a fêté l’évènement par une série d’activités à Dakar et dans les régions. La cérémonie officielle s’est tenue à la Maison de la Presse sous la présidence effective de Monsieur Abdoulaye Diop, ministre de la Culture et de la Communication. A cette occasion, le ministre a remis  à l’Association de la presse culturelle du Sénégal (APCS), un important lot de livres et salué l’apport considérable des journalistes dans la promotion du livre et de la lecture dans le pays. La tutelle a assuré l’APCS de sa disponibilité à accompagner ses membres par le renforcement de leurs capacités dans un contexte marqué par un secteur en perpétuel mutation. Au total, plus de 200 ouvrages et quatre dictionnaires bilingues ont été offerts à la presse culturelle par la direction du livre et de la lecture.  Le Président de l’association de la presse culturelle, Ndatté Diop a magnifié ce geste du ministère qui va renforcer le travail quotidien des journalistes chargés de couvrir les activités du sous-secteur du livre et de l’édition. Dans les régions notamment dans les centres culturels régionaux et les centres de lecture et d’animation culturelle (CLAC), des activités sont au programme pour susciter des activités spécifiques destinées à la promotion du livre et de la lecture.

Appel à candidatures Prix Ellipse

Appel à candidatures Prix Ellipse Le Prix ellipse met en lumière chaque année la création artistique en lien avec un pays ou une culture sur le territoire français. Le Sénégal est à l’honneur pour cette première édition Critères et Sélection Appel à candidatures ouvert à tous les artistes: Africains résidant au Sénégal Agés de 18 à 35 ans Dont la pratique relève des arts visuels Non-représentés par une galerie Pour s’inscrire, les candidats doivent remplir un formulaire composé de : Une partie administrative/ informations générales Une partie artistique/ un portfolio et un projet de recherche pour la résidence artistique, ce dernier autour d’une thématique dévoilée lors du lancement de l’appel à candidatures. Sélection en deux phases par un jury de professionnels: Première phase : sélection de cinq finalistes/ fin mai début juin2021 Deuxième phase : les finalistes défendent leur projet face au jury en visio-conférence puis annonce du lauréat / mi-juin202             Dotation du prix Le lauréat de cette édition bénéficie: D’une résidence artistique de trois mois à la Cité internationale des arts à Paris, comprenant un atelier-logement du 04 octobre au 27 décembre 2021. D’une présentation de son travail lors de la foire internationale d’art contemporain AKAA (Also Known As Africa) à Paris courant novembre. D’une campagne médiatique accompagnant les différentes phases de la compétition et permettant d’apporter une visibilité aux cinq finalistes et au lauréat. cliquez ici: APPEL A CANDIDATURES PRIX ELLIPSE

Reprise des visites et expositions aux Manufactures Sénégalaises des Arts Décoratifs de Thiès

Reprise des visites et expositions aux Manufactures Sénégalaises des Arts Décoratifs de Thiès Après plusieurs mois de suspension en raison de la pandémie de Covid-19, le public et les férus de l’art en particulier de la tapisserie peuvent à présent effectuer des visites aux Manufactures Sénégalaises des Arts Décoratifs de Thiès. Monsieur Aloïse Diouf, son directeur général a annoncé la reprise des visites des ateliers et de la salle d’exposition des MSAD pour compter du 19 avril 2021. Un accueil chaleureux sera réservé à tous les visiteurs dans le respect des mesures barrières. Cette décision fait suite à la levée des mesures de restrictions liées à l’état de catastrophe sanitaire.

Journée Mondiale du Livre et du Droit d’Auteur : Le ministre inaugure le nouveau CLAC de Méouane

Journée Mondiale du Livre et du Droit d’Auteur : Le ministre inaugure le nouveau CLAC de Méouane A l’instar de la communauté internationale, le Ministère de la Culture et de la Communication du Sénégal célèbre le 23 avril 2021, la Journée Mondiale du Livre et du Droit d’Auteur. Cette journée est une occasion pour susciter partout au Sénégal au niveau des Centres culturels régionaux et des Centres de Lecture et d’animation Culturelle (CLAC), des activités spécifiques destinées à  la promotion du livre et de la lecture. La cérémonie officielle de la célébration de la Journée Mondiale du Livre et du Droit d’Auteur sera présidée par M. Abdoulaye DIOP, Ministre de la Culture et de la Communication, le vendredi 23 avril 2021 à 10H à la Maison de la Presse. La cérémonie sera mise à profit par le Département pour sceller un partenariat avec l’Association de la Presse Culturelle du Sénégal. La journée du livre et du droit d’auteur sera aussi marquée par l’inauguration du Centre de Lecture et d’animation Culture(Clac) Abdoul Aziz MBAYE de Méouane, le Samedi 24 avril 2021.

Lancement du film « Awa » de Moussa Sène Absa : le Fopica appuie pour 65 millions F CFA

Lancement du film « Awa » de Moussa Sène Absa : le Fopica appuie pour 65 millions F CFA Monsieur le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye DIOP a effectué le jeudi 25 mars 2021, une visite dans les locaux du complexe cinématographique Sembene Ousmane, sise au Magic Land sur la Corniche Ouest de Dakar. Le ministre est allé à la rencontre des professionnels et promoteurs du 7ème art pour une séance d’échange et de partage à la suite de la levée des mesures de restriction imposées aux salles de cinéma et de spectacles dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Au pas de charge, le ministre et sa délégation ont visité les trois salles de cinéma d’une capacité de 500 places du complexe. Abdoulaye DIOP a magnifié l’investissement colossal consenti par le promoteur et promis l’accompagnement de son département pour l’ouverture de salles partout à travers le pays. Sur place, Monsieur DIOP a pu constater les dispositions mises en place par les exploitants de salles pour le respect strict des mesures barrières édictées par les autorités sanitaires. Après le complexe SEMBENE, Monsieur Abdoulaye Diop s’est rendu à Yarakh pour donner le clap de départ du tournage du film « Awa », un long métrage fiction  de Moussa Sène Absa. Le film a reçu un important appui de l’Etat du Sénégal d’un montant de soixante-cinq millions (65 000 000) F CFA grâce au Fonds de Promotion de l’Industrie Cinématographique et Audiovisuelle (FOPICA). Le ministre a adressé ses vifs encouragements au producteur, au réalisateur et à l’ensemble de son équipe et rappelé les nombreux efforts mis en œuvre par le Président de la République pour développer et soutenir le sous-secteur du cinéma  

Loi sur le statut de l’artiste: Les artistes s’imprègnent sur les régimes de protection sociale

Loi sur le statut de l’artiste: Les artistes s’imprègnent sur les régimes de protection sociale Un atelier de réflexion avec les acteurs culturels autour de la question des régimes de protection sociale existant au Sénégal tels que l’Institut de prévoyance retraite (Ipres) et la Caisse de sécurité sociale (CSS) a été ouvert mercredi par le directeur de cabinet du ministère de la Culture et de la Communication, Demba Faye. Cette rencontre a porté sur des « objectifs stratégiques » et « plans d’actions » pour la mise en œuvre de la création d’un régime de protection et de sécurité sociale des artistes annoncée par la loi sur le statut de l’artiste voté le 30 décembre 2020. « Les contributions et réflexions permettront d’éclairer par anticipation la mise en œuvre de cette loi, une fois promulguée », a dit Demba Faye. Selon lui, elles constituent autant d’atouts, qui permettront au ministère de la Culture et de la Communication « de baliser la voie pour la promotion et la valorisation de l’économie culturelle et créative». Quatre arrêtés et un décret doivent être pris d’ici six mois pour l’élaboration des décrets d’application de la loi sur le statut de l’artiste et les professionnels de la culture.

Journée de la Renaissance Africaine : Abdoulaye Diop appelle à maintenir la flamme de la Renaissance Africaine

Journée de la Renaissance Africaine : Abdoulaye Diop appelle à maintenir la flamme de la Renaissance Africaine Le Sénégal a célébré la journée de la Renaissance Africaine ce samedi 3 avril 2021. Une occasion qu’a saisie par le ministre de la Culture et de la Communication Abdoulaye Diop pour inviter à «entretenir la flamme de la Renaissance africaine », dans le sillage des grands intellectuels africains ayant théorisé ce concept. « Il faut entretenir la flamme de la renaissance théorisée par les aînés comme Alioune Diop, éditeur de Présence africaine la revue panafricaine fondée en 1947 avec l’ambition de contribuer à la promotion de la culture africaine», a-t-il dit. Le Burkina Faso a été choisi comme pays invité d’honneur de cette manifestation. Pour le ministre de la Culture Abdoulaye Diop, ce choix se justifie par  «le dynamisme culturel de ce pays frère et les relations exceptionnelles entre les deux pays ». Une forte communauté burkinabé était présente accompagnée par la ministre burkinabè de la Culture, des Arts et du Tourisme, Elise Foniyama Thiombiano. Elle a de son côté invité à «mutualiser nos énergies» pour relever le défi des devanciers de la renaissance africaine que sont Kwame Khrumah, Gamal Abdel Nasser, Cheikh Anta Diop, Abdoulaye Wade, entre autres. La fête a été rehaussée par la présence des ambassadeurs de Cuba et de l’Inde.

L’Actualité de la pensée du Pr Cheikh Anta DIOP revisitée

L’Actualité de la pensée du Pr Cheikh Anta DIOP revisitée La Place du Souvenir Africain a abrité ce mercredi 31 mars 2021, un importante table ronde axée sur « l’actualité de la pensée du Professeur Cheikh Anta DIOP, quelles perspectives pour le développement africain ». La rencontre entre dans le cadre de son programme d’activités de célébration des personnalités africaines ayant marqué la conscience collective et de la mise en œuvre de son Plan stratégique élaboré au mois de novembre 2020. C’est donc parti pour une série d’activités qui vont permettre de débattre sur des questions qui agitent le monde des arts et de la culture au Sénégal et en Afrique. Le sujet a été animé et traité par d’éminentes personnalités qui sont revenus largement sur les différents aspects de la pensée du Professeur Cheikh Anta Diop sur des questions telles que celles relatives aux langues nationales et des femmes dans la politique,  des traditions orales, de l’opérationnalisation des concepts clés de la pensée de Cheikh Anta Diop face aux pandémies et urgences sanitaires en Afrique. Au nom du ministre de la culture et de la communication, son directeur de cabinet, Demba Faye a souligné l’importance que le ministère accorde à cette thématique qui participe à instaurer le dialogue avec le monde des intellectuels et des universitaires et une animation des espaces culturels.  Il a assuré les participants que le Département va accorder une attention toute particulière aux suggestions et propositions qui seront issues de cette importante rencontre initiée par l’administratrice de la place du Souvenir africain, Madame Ngakhane Gning Diouf.

loading