Stratégie de relance post Covid: Les professionnels valident le Plan de reprise des activités culturelles

Stratégie de relance post Covid: Les professionnels valident le Plan de reprise des activités culturelles Les acteurs de la culture ont fait, vendredi, plusieurs propositions pertinentes aux autorités en vue de la relance des activités culturelles sur le territoire national. Parmi les recommandations fortes figure l’amélioration et la diversification des mécanismes de financement du secteur des arts et de la culture. « Nous avons pu recueillir (…) une masse critique de propositions favorables à des réformes structurantes, qui permettront de mettre le secteur sur la rampe de lancement, notamment la diversification et l’amélioration des mécanismes de financement de la culture », a souligné Lamine Sarr, le facilitateur de l’atelier. Selon lui, les acteurs ont fait des propositions sur la territorialisation de l’action culturelle notamment avec la construction d’infrastructures adéquates dans les régions, la prise en charge sociale, la formation des acteurs. Sur le plan institutionnel, des réformes législatives et réglementaires sont souhaitées notamment le vote de la loi sur le statut de l’artiste. Elles doivent servir au redressement durable d’un secteur fortement éprouvé par la pandémie de Covid-19. Le ministère de la Culture et de la Communication qui a organisé ces trois jours d’atelier au Grand Théâtre Doudou Ndiaye Coumba Rose (du 30 septembre au 2 octobre)  a voulu élargir le spectre de la réflexion, a dit le secrétaire général, Habib Léon Ndiaye. « Aucun sous-secteur ne sera marginalisé dans ce plan de relance », a-t-il précisé.

Reprise des activités culturelles: le ministère et les acteurs se penchent sur un Plan de relance

Reprise des activités culturelles: le ministère et les acteurs se penchent sur un Plan de relance Le directeur de cabinet du ministre de la Culture et de la Communication, Demba Faye a présidé mercredi 30 septembre 2020, un atelier d’élaboration d’une stratégie de relance de la culture durement éprouvée par la pandémie du Coronavirus. La rencontre organisée au Grand Théâtre national Doudou Ndiaye Coumba Rose en présence des professionnels de la culture de tous les sous-secteurs vise à réfléchir ensemble dans une démarche ‘’participative et inclusive’’ à l’élaboration d’une stratégie ‘’efficace’’ pour une relance de la culture. « Il s’agit de faire un diagnostic sans complaisance de la situation du secteur de la culture dans le contexte de la pandémie et de proposer des stratégies efficaces et des actions structurantes et réalistes pour son redressement durable », a indiqué M. Faye. Ainsi, l’atelier de trois jours constitue « un pan dans la démarche de la résistance culturelle multiforme face à la pandémie ». « C’est une occasion rêvée pour proposer des réformes. Soyons audacieux, ambitieux pour proposer des choses qui vont structurer le secteur de la culture »,  a souligné pour sa part, Lamine Sarr facilitateur de cet atelier et ancien du département. Ainsi, les réflexions des huit sous ateliers mis en place seront axées sur la dimension économique de la culture, la définition d’une stratégie culturelle à l’ère du numérique, l’organisation du secteur, la décentralisation et la territorialisation de l’action culturelle, la mise en œuvre de mécanismes innovants de financement, la synergie avec le tourisme.

Mémorial Le Joola: les travaux accélérés après l’hivernage

Mémorial Le Joola: les travaux accélérés après l’hivernage Les travaux pour la construction du Mémorial du bateau Le Joola vont connaître un rythme soutenu et intense après la saison des pluies. L’annonce a été faite par le ministre des forces armées qui conduisait la délégation gouvernementale lors de la commémoration du naufrage du bateau à Ziguinchor. Les travaux lancés en décembre 2019 par le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, se déroulent normalement sur l’ancienne Place des Naufragés. Le Mémorial, infrastructure de 5 836 mètres carrés, sera composé d’un musée, d’une place des naufragés et d’un espace multifonctionnel. L’érection d’un Mémorial est un devoir de mémoire en hommage à toutes les personnes victimes de cet accident survenu le 26 septembre 2002.

Le Chef de l’Etat demande d’intensifier la construction du Mémorial bateau Le Joola

Le Chef de l’Etat demande d’intensifier la construction du Mémorial bateau Le Joola Le Sénégal commémore le samedi 26 septembre 2020, le 18ème anniversaire du naufrage du bateau « le JOOLA », navire qui assurait la liaison maritime entre Dakar et Ziguinchor. La cérémonie officielle est prévue à Ziguinchor sous la présidence des ministres de la culture et des forces armées. A la veille de cette commémoration, le Président de la République, a réaffirmé la solidarité de la Nation aux familles des victimes. A ce titre, le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement d’intensifier le processus d’édification, à Ziguinchor, du Mémorial – Musée National dédié aux victimes.  Macky Sall a fait cette annonce au cours de la réunion du Conseil des ministres du mercredi 23 septembre 2020.

Rémunération sur copie privé. La commission remet sa décision au ministre Abdoulaye Diop

Rémunération sur copie privé. La commission remet sa décision au ministre Abdoulaye Diop La commission en charge de la copie privée a remis au ministre de la Culture et de la Communication Abdoulaye Diop, sa première décision solennelle  après de plus de deux ans de travaux consensuels. Elle a été reçue ce mardi 22 septembre 2020 par le ministre à son cabinet. «Les parties prenantes ont travaillé d’arrache-pied, de longs mois durant, dans un esprit très positive pour aboutir à un consensus. Le premier consensus a pris la forme d’une décision qui a été remise au ministre solennellement », a déclaré le président de la commission son président Aziz Dieng. Poursuivant, il estime que cette décision de la commission vient après plus de deux ans de travail intensif pour arriver à des consensus, d’abord sur le modèle choisi, ensuite sur le taux de perception et enfin sur les objets à assujettir et le mécanisme de mise en œuvre’’. Le Sénégal a opté pour le modèle basé sur le pourcentage  avec un taux « raisonnable »  précise-t-il sans pour autant entrer dans les détails. La commission rencontrera le ministère des Finances pour une validation de la décision prise. La rémunération sur copie privée est une taxe payée par les commerçants et versée au niveau de la douane pour le préjudice subi sur les enregistrements qui sont faits sur tous les appareils et supports de musique, de films, téléphone portable, les disques durs et les clés Usb etc. qui entrent dans le pays et font que les artistes ne peuvent plus vendre leurs supports qui sont copiés un peu partout. Pour compenser cette perte, la loi instaure une rémunération sur copie privée.

40 ans de vie artistique de Kalidou Kassé Le ministre reçoit le comité d’organisation

40 ans de vie artistique de Kalidou Kassé Le ministre reçoit le comité d’organisation Monsieur Abdoulaye Diop, ministre de la Culture et de la Communication a reçu le jeudi 17 septembre 2020, une délégation du comité scientifique des activités de célébration des « 40 ans de carrière » de l’artiste plasticien Kalidou Kassé. Les membres du comité étaient venus faire part à l’autorité, du programme concocté dans le cadre des festivités marquant les 40 années de vie culturelle et artistique de l’artiste. Selon le professeur Abdoulaye Racine Senghor, président du comité scientifique, plusieurs activités sont au programme dont une grande exposition au Musée des civilisations noires sur un colloque sur le thème « Art et société ». Il a indiqué que le  comité compte faire de cette manifestation, un événement majeur de l’agenda culturel qui corresponde au parcours, au leadership et à la richesse de la carrière de l’artiste. Des personnalités seront aussi distinguées à cette occasion pour leur apport à la vie culturelle et artistique nationale. Le ministre de la culture a salué le talent et la créativité de l’artiste Kalidou Kassé et promis d’accompagner les organisateurs pour un succès éclatant de l’évènement qui célèbre 40 ans de carrière d’un éminent créateur de renommée internationale.

Le Chef de l’Etat plaide pour un Plan de relance de l’activité culturelle

Le Chef de l’Etat plaide pour un Plan de relance de l’activité culturelle Au cours de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres de ce mercredi 16 septembre 2020, le Président de la République, au titre du climat social, de la gestion et du suivi des affaires intérieures a demandé au Ministre de la Culture de lui proposer en relation avec les acteurs, un Plan spécial de relance des activités culturelles au Sénégal. Dans la même lancée, le Chef de l’Etat a, demandé à Abdoulaye Diop, ministre de la Culture de travailler à la contractualisation de polices d’assurance pour les bâtiments et édifices culturels, et de veiller à la réhabilitation et au fonctionnement optimal du Théâtre national « Daniel SORANO ».

Patrimoine Immatériel: Le Ceebu Jën bientôt sur la liste représentative de l’Unesco

Patrimoine Immatériel: Le Ceebu Jën bientôt sur la liste représentative de l’Unesco Le ministère de la culture et de la communication a engagé le processus pour l’inscription du célèbre plat national sénégalais le Ceebu Jën sur la liste représentative du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Unesco. Le sujet était au centre d’un Comité Régional de Développement (CRD) à la Gouvernance de Saint-Louis. La rencontre présidée par le Gouverneur de Région, a vu la participation de tous les acteurs concernés dans le cadre des travaux pour l’inscription du Ceebu Jën  sur la liste du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Unesco. Cette séance fut le dernier acte pour la finalisation et le dépôt du dossier d’inscription de ce bien sur la liste représentative, selon les termes de la Convention 2003 de l’Unesco. L’art culinaire du fameux riz aux poissons  sénégalais fait partie des quatre éléments identifiés, à Saint-Louis, au cours des travaux du pré-inventaire portant sur le patrimoine culturel immatériel du Sénégal. Au total, quelques 59 éléments du Patrimoine culturel immatériel ont été répertoriés dans les 14 régions du Sénégal à la suite d’enquêtes de terrain avec une forte implication des communautés locales.

TNT : lancement officiel de la campagne de distribution de décodeurs

TNT : lancement officiel de la campagne de distribution de décodeurs Fatick a accueilli ce jeudi 10 septembre 2020, la cérémonie officielle de lancement de la campagne nationale de distribution gratuite de décodeurs à des milliers de Sénégalais. Le ministre de la culture et de la communication a lancé l’opération en compagnie du maire de la ville de Fatick, Matar Bâ par ailleurs ministre des Sports. La campagne  de distribution gratuite de décodeurs à 120 000 foyers vulnérables sénégalais, selon Abdoulaye Diop vise à répondre à la volonté du président de la République de placer la notion d’équité territoriale et sociale au cœur de tous les projets et programmes publiques. Le ministre chargé de la communication a réaffirmé l’engagement de son département à rendre fiable  le réseau de couverture de la télévision numérique terrestre (TNT) pour  permettre à toutes les localités du  pays de disposer d’un signal numérique de qualité. Concernant la couverture numérique de l’ensemble du territoire national, à ce jour, 19 sites sur 25 ont  été  construits par les services en charge du secteur à savoir la Société de télédiffusion du Sénégal (TDS-SA) et le groupe EXCAF. Vélingara, Kolda, Sédhiou, et Ziguinchor constituent les prochaines étapes de la campagne de distribution gratuite de décodeurs.

loading