Date:27 janvier 2023

FESPACO 2021: 14 films sénégalais sélectionnés dans la compétition officielle

FESPACO 2021: 14 films sénégalais sélectionnés dans la compétition officielle

 Quatorze films sénégalais figurent dans les différentes catégories de la compétition officielle de la 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), prévue du 16 au 23 octobre prochain au Burkina Faso.

Au total, 239 films ont été choisis sur les 1132 inscrits venant de cinquante pays pour l’édition 2021 de ce grand rendez-vous du cinéma qui sera « l’occasion de consolider le rôle et la place du cinéma dans le développement des pays », a dit la ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso, Foniyama Elise Ilboudo-Thombiano.

La sélection officielle des films retenus pour la compétition officielle a été dévoilée par le délégué général du Fespaco Alex Moussa Sawadogo lors d’une rencontre avec la presse à Ouagadougou. Le Sénégal, pays invité d’honneur du Fespaco 202, a été représenté par Abdoul Aziz Cissé, secrétaire permanent du Fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuel (Fopica) en mission de prospection à Ouagadougou. Dans la catégorie long métrage fiction, seul le film «Baamum Nafi » de Mamadou Dia a été retenu pour concourir à la distinction suprême, l’Etalon d’or de Yennenga sur une liste de 17 films de seize pays.

Dans le documentaire long métrage, le film « Valdiodio Ndiaye, Un procès pour l’histoire » de Amina Ndiaye Leclerc et « Marcher sur l’eau » de Aïssa Maïga (Sénégal/Mali) sont en lice.

Quatre courts métrages fictions et documentaires sénégalais sont aussi  sélectionnés.

Il s’agit de « 5 Etoiles » de Mame Woury Thioubou, « Serbi » (Les tissus blancs)  de Moly Kane, « Tabaski » de Laurence Attali et « Anonymes » de Fama Reyane Sow.

Côté films d’animation, le film « Ganja (les fils du chanvre)  de Amath Ndiaye compte parmi les 29 films en compétition dans cette catégorie.

Sur les 25 films des écoles africaines en lice, y figurent trois films sénégalais. Il s’agit de « Danni Dolé ou Résilience » de Lopy du Forum médias centre, « Ila Kiko ou Marque tribale » de Abdou Aziz Basse de Esav Marrakech et « Polia de Bassène de Isep-Thiès.

Parmi les séries sénégalaises en compétition, on note « Dérapage » de Abdou Lahat Wone, « Wala Bock, comment va la jeunesse » de Fatoumata Kanté et « Wara » (Les Fauves) de Toumani Sangaré et Oumar Diak (Sénégal/Niger).

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

loading