Date:3 février 2023

Abdoul Aziz GUISSE: une figure emblématique pour la sauvegarde du patrimoine

Abdoul Aziz GUISSE: une figure emblématique pour la sauvegarde du patrimoine

Avec la disparition du Directeur du Patrimoine Culturel, Abdoul Aziz GUISSE, le Sénégal, l’Afrique et le Monde viennent, sans aucun doute, de perdre l’une des figures les plus emblématiques de la conservation et de la sauvegarde du patrimoine mondial.
Si pour les métronomes de la république la séquence est bien close, pour les gardiens de la mémoire elle ne fait que commencer car nous n’avons pas pour vocation d’accepter l’anéantissement mais d’affirmer avec le poète que les « Morts ne sont pas morts ».
Le passage d’Aziz à la culture est un long chapelet de bénédictions qui vont du pilotage d’équipements culturels majeurs aux réhabilitations de monuments historiques sans oublier les inscriptions sur les prestigieuses listes du patrimoine mondial. Il est souvent question d’inventaires en ce moment,  depuis que la problématique des restitutions s’est imposée à la communauté internationale. Ce fut pourtant la première tâche à laquelle il s’est attelé, il y a bientôt vingt ans quand le Président Abdoulaye Wade en confia la réalisation au Ministère de la Culture, à la DPC en particulier. La base de données confectionnée à cette occasion, est l’une des plus achevée dans la sous-région et le modèle de fiches d’inventaire est encore d’une grande actualité. Il vient d’être repris et actualisé par la Commission spéciale chargée de la restitution des collections sénégalaises détenues par les musées occidentaux.
Dans le cadre de l’inventaire initié en 2002 , Guissé a parcouru le pays avec les équipes de la DPC, visité sites et monuments, documenté des lieux de mémoire et produit des synthèses qui serviront longtemps encore les praticiens du patrimoine. Dans la même lancée, il a piloté très récemment l’inventaire du patrimoine immatériel de notre pays et réussi à donner à notre « Plat national » le Ceebu jeen le statut de valeur universelle exceptionnelle. Restons dans l’immatériel pour noter deux autres réussites mondiales avec l’inscription du Kankurang comme chef-d’œuvre du patrimoine immatériel de l’humanité et le Xooy comme élément représentatif de ce même patrimoine. Dans tous ces dossiers Aziz a joué des rôles déterminants.
Mais ce n’est là qu’une entrée en matière. Les combats les plus épiques il les a conduits dans la Convention du Patrimoine mondial, Naturel et culturel (1972). Il est intiment associé à l’épopée de notre pays qui a réussi une véritable percée sur cette Liste prestigieuse, inscrivant successivement les  « Mégalithes de Sénégambie (2006), le Delta du Saloum (2011) et le Pays Bassari (2012).
La présence remarquée du Sénégal au Comité du patrimoine mondial est aussi largement associée à lui qui fut un très brillant membre de nos délégations. Il sera aussi un brillant représentant du Sénégal, en qualité d’expert, au Comité du patrimoine immatériel (Convention de 2003). Que dire enfin des nombreuses réalisations dans le cadre de l’aménagement culturel du territoire et de la réhabilitation des monuments historiques. Le pilotage de la réalisation des centres d’interprétations de Bandafassi (Pays Basari) et Toubacouta (Delta du Saloum) est une réussite qui montre à quel point le patrimoine peut aussi être un acteur du développement local.
Quant aux réhabilitations pilotées à la Direction du Patrimoine culturel, il est inutile d’en tenter une approche exhaustive. Je me contenterai d’en citer, au hasard quelques-unes parmi les plus emblématiques : Le Mausolée Abdel Kader Kane, le Mausolée, Cheikh Anta Diop,  le Muasolée Kocc Barma Fal, l’église de Carabane, l’église de Ziguinchor et plus récemment la Mosquée de Karantaba.
Ce haut fonctionnaire modèle, serviteur infatigable était, en toute lucidité, le chantre de la promotion, de la sauvegarde et de  la valorisation du patrimoine mondial qui gardera son souvenir inscrit dans le marbre.
 A sa famille biologique et à toute la communauté culturelle nationale et internationale, je présente mes condoléances les plus émues au nom de Son Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République et du gouvernement du Sénégal.
 Repose en paix notre Cher Aziz.
 Abdoulaye Diop
Ministre de la Culture et de la Communication
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

loading