Date:27 janvier 2023

La biennale 2018 a généré 8 milliards de FCFA

La biennale 2018 a généré 8 milliards de FCFA

Le président du comité d’orientation de la 14ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain, Me Moustapha Ndiaye a exhorté l’Etat sénégalais à « ne pas se désengager » du Dak’art. « On a beaucoup parlé de la privatisation ou de l’autonomisation de la biennale, mais pour ma part je fais partie de ceux qui pensent que l’Etat ne doit pas se désengager de la biennale », a déclaré Me Ndiaye.

Me Moustapha Ndiaye s’adressait au président Sall et au public à l’occasion de la cérémonie officielle d’ouverture de la 14ème édition de la biennale de l’Art africain contemporain de Dakar au Grand Théâtre national de Dakar.

Le président du Comité d’orientation de la 14ème édition du Dak’art s’est dit convaincu que «nous devons perpétuer cette tradition assumée par le Sénégal depuis le premier festival mondial des arts nègres». Il a, en ce sens, salué « les efforts consentis par le chef de l’Etat, Macky Sall, pour la réussite de cet évènement majeur’’. Il a aussi salué la décision du président Sall de porter la subvention de la biennale à un milliard de francs CFA, lors de l’édition de 2018. « Ceci témoigne de votre attachement à cet évènement majeur », a dit M. Ndiaye, s’adressant au président de la République. Selon lui, « la biennale 2018 a généré plus de 8 milliards de FCFA. Oui, Monsieur le président ! La biennale de Dakar est aussi un réceptacle de riches contributions, de valeurs sauvegardées, de créativités que l’Afrique porte au monde », a-t-il ajouté.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

loading