Patrimoine transnational : l’inventaire du patrimoine immatériel au menu d’une réunion en Gambie

Patrimoine transnational : l’inventaire du patrimoine immatériel au menu d’une réunion en Gambie

A la suite d’une inscription transnationale du « Kankurang », rite initiatique mandingue, accepté en 2008 sur la liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité, à travers une double candidature sénégalo-gambienne associée, la Direction du Patrimoine Culturel est l’invitée de la République voisine qui compte également réaliser un prochain travail d’inventaire de son Patrimoine Culturel Immatériel.
Entre 2016 et 2019, le Sénégal avait conduit son inventaire pilote qui a permis plus tard d’inscrire l’art culinaire du « Ceebu Jën » sur la liste représentative du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité, en Décembre 2021. L’atelier de renforcement de capacité des parties prenantes, pour la formation des formateurs, organisé par le Centre National des Arts et de la Culture (NCAC) du Ministère de la Culture en Gambie, du 18 au 22 Juillet 2022, va permettre aux acteurs culturels gambiens d’engager ce nouveau projet d’inventaire de leur patrimoine culturel immatériel vivant. Avec le soutien du Bureau Régional de l’Unesco, représenté par Mme Adéle Nibona, la Directrice de l’Unité Culture, ce second programme de formation est animé par les deux facilitateurs experts référents de la Convention 2003 que sont Emily Drani et Moffat Moyo de l’Uganda, et Anna Ruiz assistante de projet au Bureau régional Unesco de Dakar. Les participants à cet atelier (directeurs de festivals, autorités des structures décentralisées de la Culture, professionnels des médias communautaires, managers d’événements culturels, écrivains et traditionnalistes, etc)  sont venus des 7 régions administratives de la Gambie pour suivre les travaux du programme.
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

loading