Date:3 février 2023

LA DIRECTION DE LA CINEMATOGRAPHIE

Présentation

La Direction de la Cinématographie (DCI) a été instituée par le décret N°2000-947 du 9 novembre 2000 portant organisation du Ministère de la Culture et de la Communication. La DCI assure, sous l’autorité du Ministre chargé de la Culture, l’unité de conception et de mise en œuvre de la politique de l’État sénégalais dans les domaines du cinéma et de l’audiovisuel.

Missions

La Direction de la Cinématographie est chargée :

  • d’assurer la réglementation, le contrôle et la régulation du secteur cinématographique et audiovisuel.
  •  de participer à la promotion et au développement des activités cinématographiques et audiovisuelles au Sénégal.
  •  d’organiser et favoriser la formation et le perfectionnement dans les métiers de la cinématographie et de l’audiovisuel.
  •  de contribuer aux appuis techniques et au financement du cinéma et de l’audiovisuel.
  •  de coordonner et organiser la coopération internationale en matière de cinéma et d’audiovisuel et en assurer le suivi-évaluation.
  • de collecter, conserver, restaurer et valoriser le patrimoine cinématographique et audiovisuel.

subventions

Le Fonds de Promotion de l’Industrie Cinématographique et Audiovisuelle (FOPICA) a été institué par la loi n°2002-18 du 15 avril 2002 portant règles d’organisation des activités de production, d’exploitation et de promotion cinématographiques et audiovisuelles qui dispose en son article 9 : « Le concours financier de l’Etat au développement des activités liées à la cinématographie et à l’audiovisuel se fait par le biais d’un fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuelle dont les modalités d’organisation et de fonctionnement sont fixées par décret ». Le décret n° 2004-736 du 21 juin 2004, complété par l’arrêté n°16352, du 30-10-2014, ainsi que le règlement intérieur fixent les modalités d’organisation et de fonctionnement du FOPICA.

Dans ce cadre, le Président de la République, Son Excellence, Monsieur Macky SALL a pris la décision de doter ce fonds d’un montant d’un milliard (1 000 000 000) de francs CFA, pour son opérationnalisation en 2014. Ainsi, les professionnels du secteur peuvent présenter des projets de film, à travers des structures de production légalement constituées et enregistrés au Registre Public de la Cinématographie et de l’Audiovisuel (RPCA) du Sénégal.

loading