Date:29 novembre 2022

Série télévisée de Marodi: Les précisions de la DCI

Série télévisée de Marodi: Les précisions de la DCI Communiqué  Affaire DCI-Marodi Cliquez ici: DCI-MARODI

Remaniement Gouvernemental Aliou SOW nouveau ministre de la culture.

Aliou SOW nouveau ministre de la culture et du patrimoine classé

Carte nationale de presse: Report de la date d’exigibilité en décembre 2022

Carte nationale de presse: Report de la date d’exigibilité en décembre 2022 COMMUNIQUE: CCNP 2022 Adresse Siège CCNP : Ministère de la Culture et de la Communication ,Rond Point Place le l’ONU, Boulevard Dial DIOP X Boulevard du Canal 4 – Dakar Dakar – Senegal

Communiqué ENA Ouverture des concours d’entrée

Communiqué ENA Ouverture des concours d’entrée le communiqué pour les concours d’entrée à l’ENAMC 2022-2023. Communiqué concour 2022-2023 Composition des dossiers de candidature. dossier concours 2022-2023

Le ministre de la Culture réceptionne 14 volumes de l’Histoire Générale du Sénégal

Le ministre de la Culture réceptionne 14 volumes de l’Histoire Générale du Sénégal Le Ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye DIOP, a reçu ce vendredi 12 Août 2022, 14 volumes de l’Histoire Générale du Sénégal des mains de son Coordonnateur, le Professeur Mamadou FALL. Monsieur FALL a exprimé sa gratitude au ministre pour son soutien constant et permanent en vue de la production et l’édition de ces ouvrages en particulier et de la réécriture de l’Histoire Générale du Sénégal en général. Le Pr FALL a souligné que ces 14 volumes sont un résumé de 300.000 ans d’histoire de notre pays et son équipe a mis un accent particulier sur la qualité dans la présentation des livres. Le ministre a salué cet énorme travail réalisé jusque-là pour la réécriture de l’histoire générale du Sénégal en réitérant que cela est une volonté du Président de la République, Macky SALL de doter notre pays d’un référentiel. Abdoulaye DIOP a saisi l’occasion pour inviter les acteurs culturels notamment les cinéastes, les comédiens à s’inspirer de l’histoire du Sénégal dans les productions de leurs œuvres. Le ministre a reçu aussi l’artiste Amadou SOW dit Zoumba venu l’informer du prix du Meilleur Conteur International qui lui a été décerné par le conseil d’administration du prix international de Sharjah pour le patrimoine culturel, présidé par le Dr Abdul Aziz Al MUSSALLAM, président de l’Institut de Sharjah pour le patrimoine. Ce prix prestigieux à pour ambition d’honorer notre compatriote  en l’élevant au titre de « Trésors Humains Vivants », magnifiant ainsi son rôle actif dans le transfert d’expériences et de connaissances, et l’identification des techniques narratives orales dans le domaine du patrimoine culturel immatériel. M. Abdoulaye DIOP a particulièrement insisté sur l’urgence qui s’attache à la prise en compte de l’énorme potentiel qui se trouve en régions et que les différentes directions du ministère ont l’obligation de promouvoir.

FDCU: 165 projets financés à hauteur de 500 millions de F.CFA

FDCU: 165 projets financés à hauteur de 500 millions de F.CFA Communiqué Cliquez ici: COMMUNIQUE FDCU PROJETS RETENUS 2022   Liste des projets retenus Cliquez ici: LISTE DES PROJETS RETENUS FDCU 2022

Evaluation de la FILDAK: Des innovations et des changements en perspective

Evaluation de la FILDAK: Des innovations et des changements en perspective Créée en 1985, la FILDAK, une manifestation phare de l’agenda culturel a plus que besoin d’une nouvelle orientation pour mieux s’adapter aux réalités actuelles. C’est tout le sens de l’atelier tenu les 6 et 7 Août 2002 à Saly Portudal et ayant réuni des professionnels de la chaîne du livre et de l’édition et d’experts venus de l’étranger notamment de la Côte d’Ivoire et du Maroc. Le directeur du Livre et de la Lecture a souligné l’importance de cette rencontre d’évaluation de la FILDAK dont le modèle d’organisation devrait être repensé pour aller vers plus de performances. Ibrahima LO tout comme Habib Léon NDIAYE, Secrétaire  général du ministère, estiment aujourd’hui nécessaire pour la FILDAK de s’ouvrir à  des partenaires afin de trouver d’autres mécanismes de financement complémentaires à l’enveloppe mis en place par l’Etat. L’objectif visé par le ministère de la Culture et de la Communication est d’avoir plus de performances et de résultats par l’introduction d’innovations majeures pour insuffler une nouvelle dynamique à la Foire internationale du Livre et du matériel didactique de Dakar.        

Communiqué de la Biennale

Communiqué de la Biennale Cliquez ici: Biennale_de_Dakar_communique_du_27_juillet_2022_

Décès de Rokhaya Eugénie AW: Le Sénégal perd un monument de la presse

Décès de Rokhaya Eugénie AW: Le Sénégal perd un monument de la presse C’est avec beaucoup de regrets que nous avons appris le rappel à Dieu de Madame Eugénie Rokhaya AW, Présidente du Tribunal des pairs du CORED et ancienne Directrice du CESTI, décédée ce dimanche 03 juillet 2022, à Dakar. La presse vient de perdre un monument. Depuis les années 1970, elle était engagée dans le combat pour une presse indépendante et professionnelle, respectueuse des règles d’éthique et de déontologie.  Eugénie est restée debout et attachée aux valeurs journalistiques jusqu’à son dernier souffle. Son décès survient une semaine, jour pour jour, après qu’elle ait brillamment présidé une activité portant sur la révision de la charte des journalistes du Sénégal ainsi que les statuts et le règlement intérieur du CORED. Eugénie était également une fervente militante de la reconnaissance du mérite des femmes et un meilleur traitement dans les médias. Au nom du Président de la République et de l’ensemble du Gouvernement, je présente mes sincères condoléances à sa famille, à l’ensemble des acteurs de la presse et à tous ceux qui l’ont connue et aimée, et leur exprime toute notre solidarité durant ces moments pénibles.

Le ministre de la Culture visite le chantier du Mémorial Le Joola: Les travaux réalisés à 90%

Le ministre de la Culture visite le chantier du Mémorial Le Joola: Les travaux réalisés à 90% Le ministre de la Culture et de la Communication a effectué ce mardi 28 juin 2022, une visite sur le chantier du Mémorial Bateau Le Joola. Abdoulaye Diop, accompagné de ses proches collaborateurs et des autorités administratives de Ziguinchor, est venu constater l’état d’avancement des travaux du Mémorial musée dont les travaux ont été lancés le 20 décembre 2019 à Ziguinchor. Sur place, le ministre s’est dit entièrement satisfait du niveau d’exécution des travaux. « Aujourd’hui, les travaux du Mémorial se déroulent à un rythme très satisfaisant, 90% des travaux sont réalisés » selon le ministre qui a réaffirmé que la construction de cette infrastructure en mémoire aux  disparus du naufrage du bateau, est une forte volonté du Président de la République Macky Sall. Abdoulaye Diop annonce la fin des travaux au mois de décembre 2022. Il a remercié et salué l’engagement de tous les acteurs pour la réalisation de ce grand projet de l’Etat du Sénégal. Ibrahima Dièye, le chef de chantier qui a conduit la visite, a informé que ses équipes sont en ce moment dans la phase des gros œuvres et qu’elles s’apprêtent à entamer la phase de finitions.

La tradition orale au menu d’un atelier à Lomé

La tradition orale au menu d’un atelier à Lomé Le Centre d’Etudes Linguistiques et Historiques par Tradition Orale, organisme technique sous tutelle de l’Union Africaine organise du 22 au 24 juin 2022, un premier atelier sous régional de formation des formateurs pour la zone ouest africaine, à Lomé, au Togo. À la suite, d’autres ateliers du genre suivront pour les différentes régions africaines (Afrique de l’Est, centrale, australe) dans le but de réaliser un maillage géographique complet. Le cours inaugural et les ateliers de Lomé ont été conduits par le Pr Gayibor Nicoué, historien togolais, spécialiste de l’Histoire de la tradition orale et de la traite négriere en Afrique de l’ouest. Créé par l’Unesco, il y a 60 ans, l’ex CRDTO, devenu CELHTO, compte tirer un bilan de ses activités depuis la rédaction des volumes de l’Histoire générale de l’Afrique à nos jours et préparer de nouvelles générations de chercheurs. Ces formations serviront à renouveler les approches théoriques de recherche, de collecte, de documentation et d’archivage des données de la tradition orale africaine pour une revalorisation du Patrimoine Culturel Immatériel africain. Source : Direction du Patrimoine Culturel Sénégal

loading